Programmation

 Les dernières nouvelles

 

  

 

Les patients en naissances assistées toujours couverts

Les usagers du CISSS continuent d’être entièrement couverts par la Régie de l’assurance maladie du Québec pour les médicaments dans les traitements pour naissances assistées.
Le gouvernement Couillard revient ainsi sur sa décision annoncée en février de ne rembourser qu’une partie des médicaments.
Le coordonnateur des services hospitaliers du CISSS des Îles, Malek Arab, explique:

Cependant, les couples en procédure de naissance assistée doivent toujours défrayer les frais de traitement qui sont éligibles à des crédits d’impôts.
 

2016-06-23

Sylvie Déraspe, candidate au prix Elles reconnaissent 2016

La formatrice et femme de métier dans le domaine de la construction, Sylvie Déraspe, est candidate au prix Elles reconnaissent 2016, qui souligne notamment l’implication des femmes de terrain de l’industrie.
Mme Déraspe a reçu une lettre de recommandation de la présidente directrice générale de la Commission de la construction du Québec, Diane Lemieux :

Mme Déraspe s’est notamment distinguée par ses implications en commissions parlementaires sur le règlement des allégeances syndicales dans le milieu de la construction :

L’identité de la gagnante, dans la catégorie Femme de métier du concours Elles reconnaissent, sera dévoilée lors d’un gala en octobre.
 

2016-06-23

La ministre fédérale du Revenu national dit non à la pleine déduction fiscale

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, ferme la porte à la requête de rétablissement de la pleine déduction fiscale aux régions éloignées pour les Îles.
Elle soutient que la situation des Madelinots n’est pas comparable aux populations nordiques qui bénéficient de la pleine déduction :

Néanmoins, Mme Lebouthillier souligne que la région des Îles profite d’une baisse d’impôts suite au dernier budget fédéral :

La demande du retour à pleine déduction fiscale aux régions éloignées pour les Îles émane du citoyen Marcel Leblanc, qui avait reçu un appui de principe du maire Jonathan Lapierre et du député provincial Germain Chevarie.
 

2016-06-23

Visite du PDG d'Hydro-Québec : les Madelinots veulent des réponses

Le président-directeur général d’Hydro-Québec, Éric Martel, est de passage dans l’archipel aujourd’hui.
La chambre de commerce des Îles profite de l’occasion pour joindre sa voix à celle de la Municipalité afin d’obtenir des éclaircissements au sujet de la conversion de la centrale thermique de Cap-aux-Meules.
Craignant l’impact que cela pourrait avoir sur l’emploi et l’économie des Îles, l’organisation se dit surprise de constater un revirement de situation aussi soudain, précise son directeur général, Sony Cormier :

Le sujet a d’ailleurs fait l’objet de discussions lors d’une rencontre avec la directrice-adjointe aux affaires régionales pour l’Est du Québec, Ann Bourget, hier en fin de journée.
De son côté, l’Association madelinienne pour la sécurité énergétique et environnementale demande à la société d’État de mieux informer la population sur le projet, mais aussi de la consulter.
Sa porte-parole, Marianne Papillon, explique :

D’autre part, l’AMSÉE demande que les énergies renouvelables, comme le solaire, soient reconnues et admissibles aux subventions accordées dans le cadre des programmes d’efficacité énergétique aux Îles.
Enfin, rappelons que l’organisme réclame toujours explication et réparation pour le déversement survenu dans le port de Cap-aux-Meules, en 2014.

 

2016-06-23

Premier bilan positif de l'agglomération sur le FDT

L’agglomération dresse un premier bilan annuel positif du Fonds de développement des territoires.
Au cours de la dernière année, 40 projets ont été soutenus par des contributions frôlant les 390 mille dollars en provenance du FDT, sur une valeur totale des projets de 7 millions de dollars.
La superviseure de l’équipe du développement du milieu, Laura Hébert, souligne que le Fonds de développement des territoires se concentre sur deux politiques adoptées en février dernier :

Mme Hébert ajoute que les critères de sélection pour les projets structurants sont établis selon des volets spécifiques en lien avec le plan Horizon 2025 :

Un premier appel de projets se terminait en avril, alors qu’un autre est attendu à l’automne.
L’enveloppe totale du Fonds de développement des territoires se chiffre à près de 800 mille dollars par année.
 

2016-06-22

Le CISSS des Îles appuie le projet d'allongement de la piste d'atterrissage

(Photo : www.evaq.ca)


Le projet d’allongement de la piste d’atterrissage à l’aéroport d’Havre-aux-Maisons obtient un appui important du Centre intégré de santé et de services sociaux des Îles.
Réuni en séance publique la semaine dernière, son conseil d’administration a adopté une résolution visant à soutenir le projet en y incluant un argumentaire lié à la santé et à la sécurité.
Le directeur des services administratifs, Claude Cyr, explique qu’il y a effectivement une problématique avec l’avion hôpital qui dessert l’archipel :

C’est la Table consultative sur les transports qui a demandé à ses membres de se retourner vers leurs conseils d’administration respectifs pour adopter une résolution en faveur du projet.
Le directeur des services professionnels, le Dr Marcel Couture, explique que le personnel médical doit composer avec une certaine instabilité dans le service aérien d’urgence.
Il importe donc qu’une décision soit rendue avant que le pire ne survienne.

2016-06-22

Investissements fédéraux d'envergures pour les ports des Îles

Photo:Rémi Cyr, président de l'Association portuaire de Grande-Entrée, Diane Lebouthillier, députée et ministre, et Bruno Longuépée de l'Association portuaire d'Étang-du-Nord

La ministre du Revenu national et députée de la région, Diane Lebouthillier, annonce un investissement de 44 millions de dollars dans les infrastructures des ports pour petits bateaux en Gaspésie et aux Îles.
L’archipel en récolte la part du lion avec 31 millions de dollars sur deux ans, dont 15 millions seront injectés dès cette année pour neuf ports madelinots :

Des rénovations majeures seront entamées sur le quai Fougère d’Étang-du-Nord, sur l’ancienne partie du quai de Grande-Entrée ainsi que pour la protection cathodique du quai de l’Île d’Entrée.
De plus, des opérations de dragage et d’enrochement seront effectuées sur l’ensemble des quais de l’archipel.
 

2016-06-22

Appel du Maine contre un boycott du homard en Europe

Dans une lettre adressée à la Commission européenne au début du mois, le gouverneur du Maine fait écho aux préoccupations déjà exprimées par le Conseil canadien du homard.
Dans sa missive, Paul R. LePage encourage la Commission européenne à rejeter la pétition du gouvernement de la Suède visant à inscrire le homard américain comme espèce envahissante.
Le gouverneur du Maine plaide que l’étude de risques sur lesquelles elle se base ne fournit pas de preuves scientifiques adéquates.
M. LePage fait aussi valoir que la pêche au homard est le principal moteur économique de son état côtier de la Nouvelle-Angleterre et que des milliards de dollars de revenus annuels sont en jeu.
Il suggère que des mesures appropriées de traçabilité du homard provenant du Canada et des États-Unis, à l’intérieur de la chaîne d’approvisionnement, peuvent minimiser les risques pour les importateurs européens, les consommateurs et l’environnement.

2016-06-22

Hydro-Québec inspecte son réseau

L’entreprise TDS Inspection sillonne l’archipel depuis quelques jours pour vérifier la qualité des travaux réalisés sur le réseau électrique.
La porte parole d’Hydro-Québec, Catherine Bujold, explique que la société d’État lui a donné le mandat d’effectuer un audit sur l’ensemble des modifications apportées à ses infrastructures.
On vise les poteaux qui ont été remplacés, les nouveaux branchements et les diverses réparations effectuées sur les lignes, par exemple.
Selon Mme Bujold, il s’agit d’une opération de routine pour Hydro-Québec.
Quant à TDS Inspection, on peut lire sur son site Internet que l’entreprise se spécialise dans l’inspection et le traitement des supports en bois des lignes de transport et de distribution.
Elle affirme pouvoir reporter de 10 ans l'investissement prévu pour leur remplacement, ce qui permettrait de réaliser d’importantes économies.
 

2016-06-22

Les Filles d'Isabelle des Îles battent des records

La campagne porte-à-porte réalisée par les Filles d’Isabelle aux Îles a permis d’amasser une somme record de plus de 20 mille dollars.
Encore cette année, les dons recueillis par les quelques 200 bénévoles sont remis à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.
Sa directrice régionale pour l’Est du Québec, Louiselle Bérubé, souligne qu’il s’agit du plus gros montant récolté depuis 10 ans :

Les fonds serviront d’abord à aider la Fondation à remplir sa mission première, qui consiste à financer la recherche sur les maladies du cœur et les AVC.
À titre d’exemple, Louiselle Bérubé explique qu’on met actuellement beaucoup d’emphase à comprendre le phénomène de la démence :

Une part des fonds amassés pour la Fondation sera également destinée à son volet promotion des saines habitudes de vie.
Selon Mme Bérubé, 80 pour cent des problèmes liés au cœur sont contrôlables grâce à des facteurs tels que l’alimentation, l’activité physique, le stress et la consommation d’alcool ou de cigarettes.

 

2016-06-22

La Coop IGA L'Éveil garde le cap

(Schéma du magasin une fois les travaux terminés. Illustration de Hugo Miousse)

 

Le magasin Coop IGA L’Éveil de Fatima a connu une augmentation de 4 virgule 5 pour cent de son chiffre d’affaire au cours de sa dernière année financière, pour atteindre 7 virgule 5 millions de dollars.
Cela n’empêche toutefois pas la coopérative d’alimentation de présenter un déficit d’environ 150 mille dollars pour sa dernière année financière.
Son directeur général, Michel Leblanc, explique qu’on est encore loin de la fermeture pour autant, quoi qu’en dise la rumeur populaire :

Michel Leblanc veut également mettre les pendules à l’heure concernant les rumeurs de fusion avec d’autres magasins Coop.
Il admet que des rapprochements ont eu lieu entre la direction des trois établissements mais qu’ils visent uniquement à se doter d’une vision commune et à réaliser des économies d’échelle.
D’autant plus que la Coop L’Éveil songe à effectuer de nouveaux travaux de rénovation, cette fois à l’extérieur du bâtiment :

Malgré tout, la situation demeure préoccupante, admet Michel Leblanc, qui en appelle aux sociétaires afin qu’ils privilégient d’abord la Coop L’Éveil pour effectuer leurs achats.
Bien qu’elle n’ait pas versé de ristournes individuelles, la coopérative a néanmoins investis près de 20 mille dollars en commandites et en soutien à des organismes œuvrant dans la collectivité.
 

2016-06-21

Une tarification que le comité ZIP peine à concevoir

Le comité ZIP des Îles dénonce le projet de tarification que veut imposer le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec aux biologistes et organismes qui interviennent en milieu naturel.
Appuyée sur le principe de l’utilisateur-payeur, la nouvelle politique prévoit des tarifs pouvant atteindre 130 dollars pour des activités éducatives, et jusqu’à 626 dollars pour les activités scientifiques.
Un permis, pour faire des aménagements de protection de l’habitat pourrait quant à lui coûter jusqu’à deux mille 500 dollars.
La présidente du comité ZIP, Lucie d’Amours, croit que ça aura un impact dissuasif tant pour les organismes que pour les maisons d’enseignement du territoire :

Le directeur du comité ZIP, Yves Martinet, cite en exemple l’inventaire des herbiers à zostère, auxquels ont longtemps participé les élèves de l’École polyvalente.
Il croit que le gouvernement Couillard se tire dans le pied en se privant du soutien scientifique bénévole:

Le projet de règlement sur la tarification des services fauniques a été publié dans la Gazette officielle le 30 mars.
Il est également dénoncé par l’Association des biologistes du Québec et le Parti québécois.

2016-06-21

Résultats du vote sur la taxe d'hébergement

L’harmonisation de la taxe d’hébergement, à 3 virgule 5 pour cent, a récolté 81 pour cent des suffrages auprès des 331 Madelinots détenteurs de permis de la Corporation de l’industrie touristique du Québec.
Le directeur de l’Association touristique des Îles, Michel Bonato, est satisfait du résultat qui garantit une stabilité des revenus pour la promotion de la destination :

Avec un taux de participation de 73 pour cent, M. Bonato se réjouit que l’harmonisation de la taxe reçoive la majorité exprimée par les unités de logement ainsi que la majorité des détenteurs de permis.
M. Bonato souligne que l’harmonisation entrainera une augmentation des revenus de l’Association touristique.
Toutefois, le nouveau partenariat d’affaires en tourisme prévu à la loi 67 aura aussi son influence :

La totalité des sommes perçues par la taxe sur l’hébergement serviront à la promotion de la destination des Îles de la Madeleine.
 

2016-06-21

P&B Entreprises toujours sous la surveillance du ministère de l'Environnement

À l’aube de sa saison de production, P&B Entreprises est toujours sous la surveillance du ministère du Développement Durable, de l’Environnement et de la Lutte au Changements Climatiques.
C’est que l’entreprise a écopé d’un avis de non-conformité concernant l’entreposage de ses agrégats.
Le porte-parole du ministère, Frédéric Fournier, explique :

Dans ce premier cas, P&B Entreprises s’est engagé à apporter les corrections nécessaires avant le début de sa production.
D’autre part, l’entreprise a reçu un autre avis de non-conformité pour une problématique d’odeurs se dégageant de son usine de béton bitumineux, dans le parc industriel de Lavernière :

À ce chapitre, rappelons que P&B Entreprises a contesté l’ordonnance devant le Tribunal administratif du Québec.
En juillet 2015, une prolongation des délais lui était accordée pour établir ses plans et devis afin de remédier à la situation.
L’entreprise doit se présenter en Cour, du 6 au 16 décembre, pour présenter les mesures de correction qu’elle entend prendre et débattre sur le fond de sa proposition.
 

2016-06-21

Décontamination de l'ancien dépôt pétrolier de l'aéroport

L’entreprise Larebel est à compléter un contrat d’excavation de terre contaminée sur le terrain de l’aéroport.
Les travaux sont menés dans le secteur où se trouvait l’ancien réservoir de la pétrolière Esso.
Ce réservoir été retiré il y a quelques années, lorsqu’on s’est mis à utiliser des camions citernes pour approvisionner les avions en carburant.
C’est Transport Canada qui exige les travaux de réhabilitation environnementale, avant de mettre fin au bail de location du site dont Esso n’a plus besoin.
Chez Larebel, on précise que les quelques centaines de tonnes de terre souillée seront dirigée vers un site d’enfouissement autorisé à Moncton.

2016-06-21

Affichage 1 - 15 de 7 861 résultats.
Articles par la page
Page de 525
null null // ]]>