Programmation

Archives nouvelles CFIM

(Lister les nouvelles)

 

 

L'AQIP satisfaite de l'étude du MAPAQ

L’AQIP accueille positivement l’étude sur l’industrie du homard du Québec, Comprendre l’évolution du prix au débarquement et ses différents déterminants.
Son directeur-général, Jean-Paul Gagné, souligne toutefois ne pas avoir été consulté par le ministère québécois des pêcheries pour sa réalisation.
Autrement, il constate que l’étude confirme l’analyse que faisait déjà l’Association québécoise de l’industrie de la pêche de la situation du marché :

M. Gagné relève également que le prix payé au débarquement au Québec se classe au deuxième rang après la Nouvelle-Écosse, présente sur les marchés pratiquement à l’année.
Le directeur-général de l’AQIP ne croit pas qu’une enquête sur tous les maillons du circuit de distribution du homard québécois, telle que le réclame l’Association des pêcheurs propriétaires des Îles, y changerait quoi que ce soit.
Il prône plutôt une diversification des marchés, pour améliorer la situation:

À ce propos, Jean-Paul Gagné propose son aide à la Société de valorisation du homard des Îles, si besoin est.
Il se questionne d’ailleurs sur le retard qu’elle prend à lancer ses travaux, initialement prévus pour le mois de septembre.
 

2014-10-24

Pédophile sous les verrous

La Sûreté du Québec a procédé à l’arrestation d’un pédophile, lundi, à Fatima.
Il s’agit de Jean-Paul Beaudoin, 55 ans.
L’homme est un récidiviste, ayant été incarcéré à plusieurs reprises pendant les années 90, pour des actes à caractère sexuel sur des personnes d’âge mineur.
Cette fois, il est accusé de contacts sexuels et d’agression sexuelle sur une personne de moins de 16 ans, et d’avoir eu accès à de la pornographie juvénile.
La plainte remonte à l’été dernier.
Jean-Paul Beaudoin a plaidé coupable, hier après-midi au Palais de justice de Percé.
La juge Janick Poirier l’a condamné à une peine d'emprisonnement de cinq ans.

 

2014-10-24

Prévention en santé mentale au travail

Le nombre de travailleurs qui souffrent d’épuisement professionnel ou de détresse psychologique va en augmentant dans la province.
C’est ce qu’affirme le conseil central de la CSN pour la Gaspésie et les Îles, qui attribue le phénomène aux nombreuses mesures d’austérité annoncées par le gouvernement.
Denis Beaudin, responsable du dossier Santé et sécurité au travail, explique :

Sur le terrain, indique M. Beaudin, cette détresse peut se manifester sous différentes formes.
Elle peut même, dans certains cas, avoir des conséquences directes sur la santé des travailleurs et leur entourage, précise-t-il :

Devant cette réalité, Denis Beaudin affirme qu’encore trop de gens sous-estiment le volet psychologique lorsqu’il est question de santé et sécurité au travail :

À cet effet, plusieurs activités ont été organisées par le conseil central à l’occasion de la Semaine nationale de Santé et sécurité au travail.
Dans l’archipel, Denis Beaudin souligne que le syndicat effectuera des visites en entreprise tout au long de la journée, aujourd’hui.
La programmation locale se terminera par un 5 à 7, au cours duquel un psychologue du CLSC présentera une conférence sur la santé mentale.
 

2014-10-24

Lendemain de fusillade

Au lendemain de la fusillade sur la colline parlementaire à Ottawa, le député Philip Toone s’en déclare encore tout ébranlé.
Il raconte que la salle du caucus où les membres de son parti étaient réunis mercredi avant-midi, donne sur le couloir où se trouvait le tireur.
La porte de cette salle n’a toutefois pas de verrou :

Les parlementaires ont ensuite été transférés dans une salle sécurisée, où ils ont été confinés pendant une douzaine d’heures, le temps que les forces de l’ordre s’assurent de la sécurité de la ville, d’expliquer M. Toone.
Aujourd’hui, les travaux reprennent normalement à la Chambre des communes, afin de démontrer que les Canadiens ne céderont pas à la terreur :

Devant la menace terroriste, les protocoles de sécurité doivent néanmoins être revus, d’admettre Philip Toone.
Or, tandis que les militaires canadiens ont reçu l’ordre de ne plus porter leur uniforme en public, il se questionne sur la pertinence de les déployer dans les lieux de fort achalandage, comme les aéroports et le métro :

Philip Toone conclut que le Canada doit rester une société libre et démocratique, et qu’on serait mal avisé de prendre des décisions précipitées en ce lendemain de crise.
 

2014-10-23

Procédure au civil contre Joël Arseneau

Le procureur général du Québec revient à la charge contre l’ex maire des Îles, Joël Arseneau.
On se souviendra que ce dernier avait fait face à des accusations criminelles de vol et de fraude pour avoir tardé à rembourser ses frais de déplacement encourus sur la carte de crédit de la Municipalité des Îles.
Il avait été déclaré non coupable à la fin mai 2013.
Cette fois, dans une procédure au civil contre Joël Arseneau et la Municipalité des Îles, le procureur général loge une demande de déclaration d’inhabileté.
Ce recours vise à rendre M. Arseneau inéligible à tout autre mandat politique municipal pour une période de cinq ans.
Une première comparution a eu lieu le 17 octobre au Palais de Justice de Havre-Aubert pour que les avocats prennent acte du dossier.
M. Arseneau, qui est défendu par la firme Bédard Poulin, de Québec, ne veut pas commenter pour l'instant.
Pour sa part, la Municipalité des Îles se refuse également à tout commentaire.
Elle est représentée par Me Yves Boudreault, du cabinet d’avocats Tremblay Bois Mignault Lemay. 

2014-10-23

Forces et Démocratie pour les régions

 Une nouvelle formation politique fédérale, Forces et Démocratie, vient tout juste de voir le jour.
Il s’agit d’une initiative conjointe du député indépendant de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia, Jean-François Fortin, et du député de Repentigny, le néo-démocrate Jean-François Larose.
Le parti, indiquent ses fondateurs, vise notamment à répondre aux besoins urgents des régions, qui se sentent oubliées et méprisées par le gouvernement fédéral.
Pour Jean-François Fortin, il est temps de renverser la machine et de faire de la politique autrement :

Par ailleurs, l’ancien député bloquiste se défend de renier ses convictions souverainistes en devenant chef d’un nouveau parti politique.
Il admet toutefois avoir changé son cheval de bataille :

Précisons que Forces et Démocratie souhaite présenter des candidats dans l’ensemble des 78 circonscriptions du Québec, incluant Gaspésie-Les Îles, lors des prochaines élections fédérales.

2014-10-23

La récente prise de position de Madelipêche fait réagir

La Fédération des pêcheurs semi-hauturiers du Québec dénonce la prise de position de Madelipêche, en faveur de la présence du chalutier-usine-congélateur Ocean Breaker dans le Golfe Saint-Laurent, l’été dernier.
Son porte-parole en matière de poisson de fond, Réginald Cotton, note que les deux partis s’étaient pourtant entendus, suite à la dernière rencontre de gestion du sébaste, pour que l’industrie québécoise parle d’une même voix pour défendre ses intérêts :

C’est parce que l’Ocean Breaker participait à la pêche indicatrice au sébaste qui fait défaut dans le Golfe, que Madelipêche s’est félicitée de sa présence.
L’entreprise n’approuve pas nécessairement le fait qu’il soit un chalutier-usine-congélateur, interdit dans le secteur depuis 1996.
Quoi qu’il en soit, Réginald Cotton explique que si ses membres sont réticents à s’impliquer dans le suivi du poisson rouge, c’est parce que sa valeur à quai n’est pas suffisante pour rentabiliser les sorties en mer :

D’ailleurs, M. Cotton interpelle le ministère des pêcheries du Québec pour éviter qu’on cède la place aux chalutiers-usines-congélateurs dans le Golfe :

Rappelons que La Renaissance des Îles a payé le sébaste 50 sous la livre au débarquement cet été, à des fins de boëtte.
Son directeur de production, François Albert, refuse de commenter ce que serait le prix du poisson pour la consommation humaine.
Selon les informations obtenues de Fruits de Mer Madeleine, le marché chinois offre un dollar la livre pour le sébaste rond congelé.
 

2014-10-23

Fusillade à Ottawa

Tous les bureaux de circonscription des députés fédéraux sont fermés jusqu’à nouvel ordre.
Il s’agit d’un protocole d’urgence établi en réponse à la fusillade sur la colline parlementaire, à Ottawa, cet avant-midi.
Selon nos informations, le suspect s’est présenté à l’entrée du bâtiment principal du Parlement, d’où il a d’abord fait feu sur une vigie qui se tenait devant la statue du soldat inconnu.
Le député Philip Toone se trouvait en caucus au moment des événements.
M. Toone et ses confrères ont été confinés dans leurs quartiers pendant quelques heures
 

2014-10-22

Affichage 1 - 8 de 5 741 résultats.
Articles par la page
Page de 718