Programmation

Archives nouvelles CFIM

(Lister les nouvelles)

 

 

Pense vite aux Îles

La nouvelle chaîne de télévision UNIS, opérée par TV5 Québec Canada, est à la recherche de participants madelinots pour la deuxième saison de son quiz télévisé Pense vite, qui débutera l’automne prochain.
Le concept de l’émission consiste à poser 3 questions aux concurrents.
Chacun peut y gagner un total de 300 dollars.
En plus de mettre à l’épreuve les connaissances générales des participants, un volet défi apporte au quiz une dimension plus ludique en cas de mauvaise réponse, d’expliquer l’animateur de l’émission, Nicolas Ouellet :

Les producteurs de l’émission Pense vite seront de passage dans l’archipel les 11, 12 et 13 août.
Ils visiteront également les villes de Caraquet, Montréal, Saguenay, Toronto, Canmore et Calgary.
Les personnes intéressées à y participer peuvent s’informer sur le site Internet unis.ca.
 

2015-04-27

Bilan de saison positif pour Olivier Arseneau

Olivier Arseneau, de Havre-aux-Maisons, s’illustre au sein de l’équipe Les Portageurs, du Cégep de Rivière-du-Loup.
Étudiant en Sciences humaines, il dresse un bilan positif de sa première année en sport-études.
Il a notamment remporté l’or et le bronze dans le cadre des différents championnats du Réseau du sport étudiant du Québec, qui se tiennent à l’échelle provinciale et régionale :

Olivier Arseneau a aussi récemment remporté la médaille d’or en double mixte, lors d’un championnat du circuit civil, à Québec.
Même si la saison se termine, le Madelinot entend bien poursuivre son parcours sportif l’an prochain :

Mentionnons qu’un autre Madelinot, Steven Lapierre de Fatima, fait aussi partie de l’équipe de badminton des Portageurs.
En double masculin, avec Édouard Proulx de Rivière-du-Loup, il a terminé en quatrième position à la finale provinciale.
Le duo s’était mérité l’argent lors de la compétition régionale du mois de mars.

 

2015-04-27

Épargnés du drame

Deux Madelinots en voyage au Népal sont sains et saufs.
Dominique Vigneau, de l’Étang-du-Nord, et Jean-François Langford, de Havre-aux-Maisons, se trouvaient au camp de base du mont Everest, touché par une avalanche, déclenchée par l’important séisme qui a ébranlé le pays samedi.
Leurs parents ont vécu 24 heures d’angoisse en attendant de leurs nouvelles.
C’est avec grand soulagement qu’ils ont finalement reçu un bref courriel, dimanche matin à 5H40, leur annonçant qu’ils étaient bel et bien en vie, épargnés du drame.
Dominique, 26 ans, et Jean-François, 32 ans, seront de retour au pays le 8 mai.

2015-04-27

Rationalisation chez Pascan

Pascan Aviation remplace, à compter d’aujourd’hui, ses trois vols quotidiens, au départ ou à l’arrivée des Îles, par un seul aller-retour.
Le président de la compagnie aérienne, Serge Charron, précise qu’il dessert désormais l’archipel avec un ATR-42 de 39 places, plutôt qu’avec un Jet-Stream à capacité de 19 passagers :

D’autre part, Pascan met fin à son entente de tarifs préférentiels conclue ces dernières années avec l’hôpital des Îles, pour le transport des patients madelinots vers les centres spécialisés de Québec.
Serge Charron précise que l’établissement a lui-même affecté la rentabilité de cette entente en réduisant du quart le nombre prévu de personnes transférées :

La réduction des services de Pascan dans l’archipel se traduit aussi par l’abandon de sa desserte de fin de semaine, et de son escale avec Mont-Joli.
Encore vendredi dernier, près de la moitié de ses passagers du vol du matin au départ de l’archipel, ont fait route vers cet aéroport du Bas-Saint-Laurent, à 35 minutes de Rimouski.
Enfin, des sept employés de la compagnie d’aviation aux Îles, deux perdent leur emploi, et deux autres voient leurs heures de travail réduites de moitié.

2015-04-27

L'APPIM s'en remet aux avocats

L’Association des pêcheurs propriétaires des Îles remet le dossier des journaux de bord entre les mains de ses avocats.
C’est ce qui a été décidé en réunion d’urgence de son conseil d’administration, jeudi soir, pour donner suite à la manifestation d’opposition de quelques 290 détenteurs de permis de pêche au homard.
Le président de l’APPIM, Mario Déraspe, se défend toutefois de s’en laver les mains :

Le comité de mobilisation contre le livre de bord électronique et sa version papier demande l’appui de l’APPIM.
Il va jusqu’à proposer la tenue d’une assemblée générale spéciale de ses membres pour soumettre la question au vote.
M. Déraspe n’est pas prêt à se prononcer sur cette éventualité :

Mario Déraspe précise qu’il réunira son conseil d’administration à nouveau, lorsqu’il aura en main les recommandations de ses avocats, afin de prendre position sur le dossier.
Il espère que le tout se fera dans les plus brefs délais, afin d’en informer par la suite les pêcheurs.

2015-04-24

Mise à l'eau des cages repoussée

La saison de pêche au homard des Îles-de-la-Madeleine est repoussée d’une semaine, au samedi 9 mai.
Pêches et Océans Canada explique que c’est dû aux retards dans les travaux de dragage des ports de pêche.
Bien que la drague se trouve à Millerand depuis mardi, les opérations n’ont pas encore commencé à cause du mauvais temps.
Le havre de pêche de Grosse-Île doit aussi être nettoyé pour assurer la sécurité des pêcheurs.
De plus, la mise à l’eau des bateaux est elle-même retardée dans certains ports de pêche à cause de la présence de glace, comme à l’Étang-du-Nord et Havre-Aubert.
 

2015-04-24

Report de saison dans les Maritimes

La saison de pêche au homard est repoussée à l’Île du Prince Édouard et au nord du Nouveau-Brunswick à cause des glaces.
Les pêcheurs devaient mettre leurs casiers à l’eau le jeudi 30 avril.
Pêches et Océans Canada fera une nouvelle évaluation de la situation mercredi prochain.
Selon Ian MacPherson, directeur exécutif de l’Association des pêcheurs de l’Île du Prince Édouard, cela fait près de 20 ans que la pêcherie ait été retardée tant du côté nord que sud.

2015-04-24

Bon début de pêche aux pétoncles

Les activités en usine ont repris vendredi dernier, chez Fruits de Mer Madeleine et La Renaissance des Îles à Gros Cap, avec le début de la pêche aux pétoncles.
Les 23 détenteurs de permis sont d’ailleurs satisfaits de leurs captures, comme en témoigne Alain Arseneau, capitaine du Pointe-Basse.
Il parle de rendements moyens de 400 à 500 livres par jour :

Les pêcheurs de pétoncle ont chacun droit à 14 jours de pêche, d’ici le 31 juillet.
Nombreux sont ceux qui, comme le capitaine Arseneau, pêchent aussi le homard :

Pour l’instant, les pêcheurs de pétoncle des Îles ne savent pas quel prix ils recevront pour leurs débarquements.
L’an dernier, la ressource valait 12 dollars la livre.

2015-04-24

Affichage 1 - 8 de 6 397 résultats.
Articles par la page
Page de 800