Programmation

Archives nouvelles CFIM

(Lister les nouvelles)

 

 

Le cap des six dollars la livre est franchi

Le prix du homard payé au débarquement franchit la barre des six dollars la livre, dans l’archipel; ce qu’on n’avait pas vu depuis 2007.
Au cours de la sixième semaine de pêche, les Madelinots ont perçu un prix plancher de six dollars 32, en vertu de leur plan conjoint.
Ainsi, au deux-tiers de leur saison, ils obtiennent un prix moyen de cinq dollars 24 la livre.
Cela représente une hausse de 25 pour cent par rapport à la même période de l’an dernier.
Leurs prises sont, quant à elles, en progression de 14 pour cent.
Elles totalisent, jusqu’à présent, plus de six virgule un millions de livres.

2015-06-30

Rupture de stock à prévoir à court terme

La Boucherie Côte à Côte sera bientôt à court de filets de loup-marin, son produit vedette par les temps qui courent.
Le problème c’est qu’elle a raté son rendez-vous de chasse prévu le mois dernier avec un crabier terre-neuvien, parce que la pêche au crabe a elle-même été plus longue que prévue.
Par après, cet équipage semi-hauturier s’est aussitôt dirigé vers la lucrative pêche au turbot, d’expliquer le boucher et chasseur Réjean Vigneau :

Quant aux produits de charcuterie à base de loup-marin, fabriqués avec les retailles de viande, M. Vigneau prévoit une rupture de stock dès la fin de l’été, tant ils sont en demande:

La Boucherie Côte à Côte devra patienter jusqu’à la période de chasse du phoque gris, à la mi-janvier 2016, pour ses nouveaux approvisionnements en viande de loup-marin.
Cette année, elle a pu compter sur seulement 800 carcasses en provenance de l’île Brion, et sur environ deux mille phoques du Groënland expédiés depuis Terre-Neuve.
Afin de répondre à la demande pour ses produits de niche, Réjean Vigneau vise des arrivages d’au moins le double.

2015-06-30

Un déversement de plus de 20 M$

La décontamination du port de Cap-aux-Meules, suite au déversement de l’oléoduc d’Hydro-Québec en septembre dernier, coûtera au moins 20 millions de dollars.
Le problème, c’est que la société d’État n’a de couverture d’assurance que pour des déversements accidentels dont les coûts de nettoyage varient entre 50 et 900 millions de dollars.
Hydro-Québec demande donc à la Régie de l’énergie la permission de créer un compte d’écarts, où les 20 millions seraient comptabilisés puis éventuellement récupérés par une hausse des tarifs à la clientèle.
La question sera débattue les 8 et 9 juillet prochain, d’expliquer son porte-parole des Affaires publiques et gouvernementales, Serge Abergel :

De son côté, le Regroupement des organismes environnementaux en énergie prône plutôt l’inclusion de la valeur des risques associés aux hydrocarbures, dans le calcul des coûts de production de l’énergie thermique.
Son analyste spécialisé en efficacité énergétique, Jean-Pierre Finet, explique qu’Hydro-Québec ferait ainsi la démonstration qu’il est nettement plus profitable de se tourner vers des sources d’énergie alternatives, pour alimenter les Madelinots :

Selon le regroupement environnementaliste, le couplage d’éoliennes à des batteries électriques serait la solution énergétique la plus pertinente pour les Îles-de-la-Madeleine.

2015-06-30

Yan Aucoin choisis par le Drakkar

Le Madelinot Yan Aucoin a ouvert la porte de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, lors de la séance de sélection annuelle qui avait lieu au début juin, à Sherbrooke.

Après un début de carrière à Mont-Joli, le jeune homme de l’Étang-du-Nord portait cette année les couleurs des Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup, dans le midget AAA.
Pour le jeune défenseur de 15 ans, son repêchage par la LHJMQ est une étape qui va de soi

En fait, c’est le Drakkar de Baie Comeau qui a recruté Yan Aucoin comme 31e choix de 2e ronde.
Sa place n’étant pas encore assurée au sein de l’équipe, il est à se préparer pour le camp d’entraînement du mois d’août :

C’est à l’automne qu’on saura si le garçon à Eudore à Héliodore Aucoin fera effectivement son entrée dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.
 

2015-06-30

Le sébaste au rendez-vous

Ouverte depuis le 15 juin dans le Golfe Saint-Laurent, la pêche indicatrice au sébaste donne de bons résultats.
Le capitaine du Jean-Mathieu, Denis Éloquin, rapporte des prises d’environ 75 mille livres en cinq jours de chalutage.
Il souligne que les rendements sont stables dans les différentes sous-zones de pêche :

Les débarquements de poisson rouge arrivent à point nommé pour répondre aux besoins de boëtte des pêcheurs de homard, pour le dernier tiers de leur saison de pêche.
Le Fumoir d’Antan et les poissonneries sont également preneurs.
Or, pour intéresser aussi les usines, le capitaine Éloquin dit qu’il est grand temps que Pêches et Océans Canada lève le moratoire imposé depuis 1994 sur la pêche commerciale:

Le sébaste se transige actuellement à 60 cents la livre à quai.
C’est 10 cents de plus que l’an dernier.

2015-06-29

Stock de maquereau mal en point

Le stock de maquereau qui fraie aux Îles est à son plus bas niveau historique, selon la plus récente évaluation de Pêches et Océans Canada, basée sur la pêcherie 2013.
L’espèce s’est effondrée suite à la surpêche des années 2000 à 2006, sur les côtes américaines et canadiennes, alors que sa population ne s’est pas significativement renouvelée depuis 1999.
D’ailleurs, l’hypothèse voulant que le poisson ait migré beaucoup plus au nord sous l’effet des changements climatiques, n’est pas corroborée.
Le chef des sciences pélagiques de l’Institut Maurice Lamontagne, Martin Castonguay, explique que les maquereaux prélevés à l’est du Groënland, où leur apparition est quand même récente, ne portent pas le même code génétique :

Cela dit, les pêcheurs de Terre-Neuve rapportent une abondance inhabituelle de maquereau au nord-est de la province, dans un secteur jamais échantillonné.
M. Castonguay précise qu’on y étendra les relevés annuels d’abondance des œufs de ce poisson pélagique, qui sont en cours dans le sud du Golfe :

Martin Castonguay souligne également que le maquereau est une espèce de poisson dont la population peut se reconstituer rapidement.
Toutefois, en ce qui concerne l’apparence de retour du poisson dans la baie de Plaisance ces dernières semaines, il cite le proverbe selon lequel une hirondelle ne fait pas le printemps.

2015-06-29

Femmessor finance trois entreprises aux Îles

Trois entreprises de l’archipel décrochent près de la moitié des 150 mille dollars investis dans la région par Femmessor Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine au cours de la dernière l’année.
Le Dépanneur chez Maggy à Grande-Entrée, Natacha Resto-Bar à Bassin et le Café de la Grave se partagent une enveloppe 71 mille dollars.
Mélanie Marin, directrice générale de Femmessor, précise que son programme de prêts vise à encourager l’entreprenariat au féminin :

Mme Marin explique que le taux d’intérêt des prêts accordés par Femmessor varie selon le degré de risque que représente chaque investissement :

Depuis sa création en 2003, Femmessor a investi dans l’archipel plus de 450 mille dollars dans le développement économique et la création d’emploi.
 

2015-06-29

Vingt emplois touchés au Cégep

Une vingtaine d’employés du Cégep de la Gaspésie et des Îles, dont trois du campus de l’Étang-du-Nord, sont touchés par les compressions budgétaires imposées par le gouvernement Couillard.
Le directeur général intérimaire de l’établissement, Louis Bujold, souligne qu’il doit composer avec un manque à gagner d’un million de dollars, pour 2015-2016, auquel s’ajoute une compression récurrente de plus de 300 mille dollars imposée au cours du dernier exercice financier.
Il est impossible d’en limiter l’impact aux seuls postes administratifs, dit-il :

Cela dit, le projet de modernisation du campus collégial des Îles n’est pas touché par les coupes budgétaires gouvernementales, d’assurer M. Bujold.
Il précise que c’est à l’automne que les architectes en présenteront l’étude préliminaire :

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles exerce des pressions politiques pour la reconnaissance de l’importance de l’enseignement collégial en région.
Louis Bujold espère que le gouvernement donnera suite au rapport Demers, déposé en juin 2014, afin de l’aider à augmenter sa clientèle.
Ce rapport prône la mobilité étudiante, l’enseignement à distance et le recrutement à l’international.

2015-06-29

Affichage 1 - 8 de 6 630 résultats.
Articles par la page
Page de 829