Programmation

Archives nouvelles CFIM

(Lister les nouvelles)

 

 

L'événement Faire avec honoré au Gala des arts visuels

L’événement culturel Faire avec, organisé par le centre d’artistes Ad Mare, remporte le prix de la Meilleure exposition en centre d’artistes autogéré, dans le cadre du Gala des arts visuels 2014.
L’exposition, qui s’est déroulé à l’été 2013, voulait attirer l'attention de la population sur des causes environnementales préoccupantes, comme la gestion des matières résiduelles, d’expliquer la coordonnatrice d’Ad Mare, Laurène Janowsky :

Laurène Janowsky souligne toutefois que la précarité financière des centres d’artistes entre en profonde contradiction avec la reconnaissance de la qualité des projets qui y sont réalisés :

Devant ce constat, Ad Mare dénonce donc, à son tour, la suppression des Centre local de développement et des Conférences régionales des élus, qui aura un impact significatif sur son financement.
L’organisme craint aussi de perdre l’accompagnement en services-conseils, dont le centre d’artistes bénéficiait jusqu’à maintenant.
Selon Mme Janowsky, au-delà de la désorganisation et de la précarisation d’Ad Mare, c’est tout le secteur des arts et de la culture en région qui s’en trouve menacé.
 

2014-12-18

Déversement dans le port de CAM : les sols contaminés sont expédiés à l'extérieur

Les sols contaminés qui ont été retirés suite au déversement de pétrole dans le port de Cap-aux-Meules, sont expédiés sur le continent depuis quelques semaines déjà.
La porte-parole d'Hydro-Québect, Marie-Élaine Truchon, explique que cette terre est actuellement expédiée par bateau, vers Rimouski :

On se souviendra qu’en raison du bris du pipeline d’Hydro-Québec, plus de 385 mètres cubes de sol contaminé ont été entreposés sur le site de la centrale thermique.
À ce propos, Marie-Élaine Truchon souligne qu’il s’agit d’un site accrédité par le ministère de l’Environnement pour l’entreposage de matières résiduelles contaminées.
 

2014-12-18

Vers une hausse des taxes scolaires ?

L’annonce d’une taxe scolaire régionale à taux unique, par le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, reçoit un accueil plutôt défavorable de la part de la Commission scolaire des Îles.
Sa présidente, Francine Cyr, explique que le même taux de taxation serait ainsi appliqué aux commissions scolaires René Lévesque, des Chic-Chocs et des Îles.
Le problème, c’est qu’on ne sait toujours pas comment se fera le calcul pour établir le nouveau ratio, d’autant plus que le taux actuel est considérablement inférieur dans l’archipel :

Selon Francine Cyr, bien qu’on ne connaisse pas encore les impacts directs de ce changement sur le compte de taxe, tout porte à croire que les Madelinots doivent s’attendre à une hausse de celui-ci :

Par ailleurs, la firme comptable Corbeil, Boudreau et associés à présenté les états financiers de la Commission scolaire à l’occasion de la dernière réunion du conseil des commissaires, mardi.
Malgré les importantes compressions budgétaires, Francine Cyr affirme que la situation financière est saine et qu’on a même réussi à dégager un surplus budgétaire :

Cela porte à plus de 4 virgule 7 millions de dollars le surplus accumulé de la Commission scolaire des Îles.
Mme Cyr rappelle cependant que le ministère ne l’autorise pas à puiser dans ces surplus autrement que pour équilibrer son budget.
 

2014-12-18

Des pannes... courantes ?

Une série de cas isolés a mené à un nombre inhabituel de pannes électriques sur le territoire madelinot, cet automne.
La porte-parole d'Hydro-Québec rappelle que le réseau électrique de la société d’État est muni de dispositifs de protection.
Ils visent à couper l’alimentation et à transmettre un signal à la centrale lorsqu’une branche ou un animal, par exemple, entre en contact avec la ligne électrique.
Bien que les opérateurs soient en mesure de remettre le réseau en fonction de leur poste, il peut arriver que les équipements ne se réenclenchent pas et qu’une équipe doive être dépêchée sur place, explique Marie-Élaine Truchon.
Par ailleurs, en prévision de l’hiver, Hydro-Québec a effectué des tests sur son réseau pour s’assurer de sa sécurité, en plus de réaliser des opérations d’abattage d’arbres.
Dans les deux cas, les travaux ont occasionné quelques interruptions mineures, principalement fin novembre, mais déjà planifiées pour la plupart.
Enfin, Marie-Élaine Truchon indique qu’une défaillance sur un équipement à l’intérieur d’un poste a généré une panne d’alimentation, en octobre dernier.
Hydro-Québec assure que l’équipement a été remplacé, qu’il s’agit d'un cas isolé et que tout est mis en œuvre pour assurer la continuité du service.
 

2014-12-18

Deux nouveaux contrats éoliens

 L’Alliance éolienne de l’Est, formée de la Régie inter-municipale de l’énergie de la Gaspésie et des Îles et de sa vis-à-vis du Bas-Saint-Laurent, décroche deux des trois nouveaux contrats d’achat d’électricité annoncés par Hydro-Québec.
Un total de 300 megawatts d’énergie éolienne sera ainsi produit au Québec maritime, dont 75 sur le territoire gaspésien, dans la MRC d’Avignon.
Les redevances dont bénéficiera la Régie de l’énergie de la Gaspésie et des Îles seront néanmoins calculées sur la base d’un bloc de 100 megawatts, de préciser son vice-président Jonathan Lapierre :

Déjà, la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine anticipe des redevances d’une soixantaine de milliers de dollars pour 2015, d’un premier parc éolien de 23 megawatts, entré en opération au début du mois sur les Plateaux de la Matapédia.
Ces redevances sont notamment calculées sur la base de la richesse foncière des territoires membres de la Régie inter-municipale de l’énergie.

2014-12-18

La création d'un CISSS aux Îles étonne

 La présidente-directrice-générale de l’Agence régionale de santé et des services sociaux de la Gaspésie et des Îles accueille positivement le projet de loi 10 sur la réforme du réseau.
Yolaine Galarneau note que le regroupement de l’agence et des établissements de santé de la région sous une même administration, s’inscrit dans la continuité des activités de concertation et de complémentarité déjà bien en place :

D’ailleurs, Yolaine Galarneau s’étonne que le ministre Gaétan Barrette ait annoncé, pour les Îles-de-la-Madeleine, la création d’un Centre intégré de santé et de services sociaux distinct de celui de la Gaspésie.
Bien qu’elle reconnaisse la spécificité géographique de l’archipel, elle croit que les Madelinots se trouveront encore plus isolés lorsque tous les CISSS de la province seront réunis autour d’une même table :

D’autre part, contrairement à ce qui a été annoncé par le ministre Barrette lors du dépôt du projet de loi 10, le réseau de la santé des Îles ne sera pas autonome en matière de gestion des services de réadaptation, ni de protection de la jeunesse:

Le projet de loi 10 fusionne les 182 établissements de santé de la province en 19 centres intégrés de santé et de services sociaux.
Son adoption est prévue pour la prochaine session parlementaire.

2014-12-18

Aquarium des Îles : saison 2015 assurée!

 

L’Aquarium des Îles reçoit une aide financière de 50 mille dollars du Fonds conjoncturel de développement, afin de stabiliser ses opérations et d’amorcer sa restructuration.
Marie-Chantale Gaudet, administratrice de l’organisme, avoue que cet appui financier arrive à point nommé :

Marie-Chantale Gaudet indique que le conseil d’administration a d’ailleurs rencontré le député Germain Chevarie, qui s’est montré favorable à leur cause.
Par ailleurs, l’Aquarium des Îles a finalement tenu son assemblée générale annuelle pour l’année 2013, le 26 novembre.
Le retard a permis de faire une mise à jour de la situation auprès des membres présents et de présenter les actions à prioriser.
Outre la restructuration complète de l’organisme, on s’affairera à développer l’autonomie financière de l’aquarium ainsi que de nouvelles activités.
Un nouveau volet s’est d’ailleurs ajouté à sa mission, celui des énergies alternatives, d’expliquer Marie-Chantale Gaudet :

Enfin, le projet de fusion de l’Aquarium des Îles avec le Musée de la Mer demeure en suspens pour l’instant, mais une rencontre sur le sujet est prévue en février.
 

2014-12-17

Les enseignants sont déboussolés

 Les enseignants de l’École polyvalente des Îles sont déboussolés par les offres du gouvernement Couillard, pour le renouvellement de leur convention collective.
Non seulement leur annonce-t-on une augmentation du ratio prof-élèves, mais aussi l’abolition de l’indice d’alourdissement de leur tâche rattaché à l’intégration des élèves handicapés et en difficulté d’apprentissage dans la composition des classes.
Pour Isabelle Lapierre, enseignante de français et conseillère syndicale rattachée à la CSQ, il s’agit d’un recul majeur, qui affectera la qualité de l’enseignement pour l’ensemble de la clientèle, qu’elle soit régulière ou autre :

Les enseignants des Îles conçoivent également difficilement la proposition du ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, d’augmenter leurs heures de travail de 10 pour cent sans pour autant ajuster leur salaire en conséquence :

Isabelle Lapierre craint que la détérioration des conditions d’enseignement incitera davantage d’élèves à décrocher, et poussera aussi un plus grand nombre de professeurs à quitter la profession.

2014-12-17

Affichage 1 - 8 de 5 950 résultats.
Articles par la page
Page de 744